NOS ACTIONS

En 2016, l’UHPR a bénéficié d’un financement de l’ODEADOM pour l’élaboration d’un audit sur la filière horticole.
Cet audit représente la feuille de route de l’association sur les actions à mettre en place pour pérenniser cette filière économique.
En termes de perspective, l’UHPR souhaite consolider la filière, par la structuration et une meilleure organisation (par exemple avec le projet de mutualisation des achats). Le but est de permettre de créer des emplois sur le territoire : soit en créant de nouvelles entreprises soit en permettant aux entreprises existantes d’être plus compétitives et de développer le marché vers l’export.

La création d'une interprofession (horticulteurs, paysagistes, fleuristes, …) permettra également de défendre l'ensemble des métiers en lien avec le végétal d'ornement et de mettre en place des actions communes.

Par ailleurs, grâce à la production de plantes endémiques et indigènes, les horticulteurs et pépiniéristes de l’île montrent leur attachement à la sauvegarde du patrimoine floristique local, l’un des atouts touristiques de l’ile.

Enfin, l’une des autres perspectives importantes pour l’UHPR, c’est que la filière soit un interlocuteur connu et respecté, notamment des pouvoirs publics. La création d’une marque collective locale pour mettre en valeur une production locale de qualité est également à l’ordre du jour.
plan-1616237_1280.jpg